Sélectionner une page

Le Jambalaya prend ses racines en France, en Espagne, en Afrique, dans les Caraïbes et dans les Amériques ! C’est un véritable melting pot de cuisines et de cultures. Ce n’est pas tant un plat importé qu’un plat crée par les gens réunis au même endroit. Vous pourrez donc commander un jambalaya tous les jours et ne jamais avoir le même plat ! Concrètement, c’est un repas populaire du sud des États-unis, en particulier en Louisiane, son État d’origine. Ni soupe, ni ragoût, c’est un mélange de riz, de légumes, d’épices et de viandes, de fruits de mer ou des deux !

Un plat, deux traditions !

Il existe deux traditions distinctes de jambalaya, le cajun et le créole. Traditionnellement, le cajun comprend du jambon, des saucisses fumées, du poulet ou même du gibier. Il est cuisiné sans tomate. Tandis que le jambalaya créole utilise des tomates et mélange des fruits de mer plutôt que de la viande. Cependant, les traditions de jambalaya se sont mélangées et empruntées les unes aux autres au fil du temps. Ainsi les familles ont élaboré leurs propres recettes, et à présent chaque assiette de jambalaya est un peu différent des autres.

Que veut dire « Jambalaya » ?

Les origines du mot jambalaya sont pour le moins incertaines. Selon une théorie commune, le mot « Jambon » était mélangé au mot africain «Aya» qui signifie riz. Une autre théorie se base sur l’histoire d’un voyageur qui séjournait dans une ancienne maison d’hôtes en Louisiane et demande une nuit à son cuisinier, nommé Jean, de «mélanger des ingrédients ensemble» en français. La phrase résultante – “Jean, balayez!” Est finalement devenue “jambalaya”. Un dernière théorie avance que le mot “jambalaya” est basé sur le mot provençal “jambalaia”. Ce mot apparait pour la première fois dans un dictionnaire français-provençal de 1878. Et se définit comme un méli-mélo ou une canaille, un peu comme le plat lui-même !